OÙ?
QUAND? 7 septembre 2017

Lauréats – Bourses Véronic DiCaire 2017

Les lauréats de la bourse Véronic DiCaire sont maintenant dévoilés ! 

« Ce prix est la preuve que je ne suis pas le seul à croire en moi. Véronic DiCaire croit en moi ! », souligne Jonathan Gratton.

La Fondation a reçu un grand nombre de candidatures, merci à tous ceux qui ont participé ! Cette année, Jonathan Gratton et Myriam Charbonneau sont les heureux lauréats des bourses Véronic DiCaire qui se veulent de souligner leur engagement dans le développement et le rayonnement de la francophonie, tout en les appuyant financièrement. « Pouvoir appuyer financièrement des étudiants de La Cité qui se démarquent par leur implication et qui ont à coeur la francophonie est pour moi très important. C’est un réel plaisir de les rencontrer chaque année et leur donner un répit financier, » a déclaré Véronic DiCaire lors de la rencontre avec les lauréats 2017.

« C’est un honneur pour le Collège d’avoir parmi ses généreux donateurs une femme comme Véronic DiCaire. Fière franco-ontarienne, fonceuse et déterminée à réussir, quel beau modèle pour nos étudiants! Elle les incite à se dépasser, s’impliquer dans leur communauté et faire rayonner la francophonie. Je la remercie pour sa généreuse contribution à l’endroit de nos étudiants, » a souligné la présidente de La Cité, madame Lise Bourgeois.

Jonathan Gratton
Nouvel étudiant du programme Protection et sécurité aéroportuaire

Originaire de L’Orignal, Jonathan s’implique dans sa communauté depuis ses 14 ans et cumule ainsi plus de 581 heures de bénévolats. Manquant d’intérêt pour l’école, il a dû se trouver un projet qui pouvait lui permettre de grandir et de s’épanouir dans son milieu scolaire. C’est ainsi qu’il a décidé de s’impliquer au projet scolaire de l’Auto de courses no 8 de son école secondaire, l’École secondaire catholique de Plantagenet.  Ce projet a été créé par l’enseignant Marc Lalonde dans le but d’aider les élèves à demeurer sur les bancs d’école et d’éviter le décrochage scolaire. Même après l’obtention de son diplôme en 2015, il continue à s’impliquer avec le projet à titre de mentor pour les plus jeunes. De plus, Jonathan a participé à plusieurs comités et clubs de son école tout en faisant l’assistance à un enfant handicapé.

Ce nouvel étudiant qui commencera le programme Protection et sécurité aéroportuaire en septembre est un combattant. À la fin de son secondaire, souffrant d’arthrite juvénile, il a dû remettre ses études collégiales à plus tard. Malgré qu’il ne soit pas encore guéri, Jonathan s’est armé de détermination et a décidé d’entreprendre ses études à La Cité cette année.

Myriam Charbonneau
Étudiante du programme Techniques de travail social

À la fin de son secondaire, Myriam a entamé ses études universitaires à l’Université d’Ottawa en psychologie avec une mineure en travail social. À la suite de l’obtention de son baccalauréat avec le titre « Cum Laude », Myriam a été engagée dans un emploi contractuel dans le domaine de travail social. Après quelques mois sur le marché du travail, elle s’est vite aperçue qu’il lui manquait certains outils pratiques afin de pouvoir être une intervenante hors pair. C’est la raison pour laquelle elle s’est inscrite au programme Techniques de travail social à La Cité.

En plus de devoir jongler avec 3 emplois à temps partiel afin de pouvoir payer ses études et d’avoir d’excellents résultats scolaires, Myriam s’implique énormément auprès des mouvements jeunesse. Elle est d’ailleurs très impliquée auprès de l’organisme YouthNet RéseauAdo dont elle tente de promouvoir la langue française.

Félicitations aux deux lauréats ! La bourse Véronic DiCaire sera de retour l’année prochaine.